Loading images...

About the author

ARM

Related Articles

6 Comments

  1. 1

    mdjassiri

    Vous semblez “découvrir” aujourd’hui Houmed Msaïdié et ses turpitudes alors que vous lui tressiez des lauriers lorsqu’il était le colistier de Mohamed Ali Soilihi. Nous sommes nombreux à vous supplier en toute fraternité de cesser de faire la promotion des politiciens comoriens car ils sont à 99,999999999 % des pourritures. Personne n’est parfait, j’en conviens, mais un politique qui totaliserait au moins 6 défauts sur une échelle de 10 ne susciterait jamais chez moi de la compassion, encore moins une quelconque tribune en sa faveur. S’il a 1 qualité sur une échelle de 10, je ne la nierais pas mais je n’en ferais pas non plus de publicité. JE ME TAIRAIS et laisserais ceux qui fermaient les yeux sur ses 9 défauts le défendre.

    Reply
  2. 2

    momo

    nous en avons marre de msaidié hagnoi djakwe( bouche de singe ), à chaque sortie mediatique de ce grand navigateur , on a la sensation qu’un pète pollue le monde .qu’il arrête un peu car les comoriens sont fatigués de lui . msaidié hagnoi djakwe doit comprendre que le monde d’aujourdhui lui dépasse , il doit rester à la mosquée de maweni avec son chapelet pour demander pardon à dieu vu les maux qu’il a commis dans ce pays .et chercher aussi pardon aux gens qu’il a offensés à toutes ses sorties médiatiques comme c’est son habitudes .il est devenu un objet de risée et un homme insupportable politiquement ,

    Reply
  3. 3

    Abdou Youssouf

    Msaidie n a pas les capaciEs intellectuels necessaires pour comprendre votre approche..il continue a croire que la politique c est juste se faire parler de lui…et justement pour lui , il fallait trouver des choses a dire pour qu on parle de lui..Ndo Mtapalo..vivre sur l ombre des autres reste sa seule demarche..il interesse personne il est reduit a des posts fscebook qui serieusement sont flous..

    Reply
  4. 4

    MARANDRAZI

    Cher ARM,

    Je crois qu’il faut apprendre à ces piètres personnages de momo et d’Abdou Youssouf d’utiliser un langage civilisé quant ils participent à un débat politique. On peut critiquer sans dénigrer et injurier. Votre site est un espace de débat sérieux pour ne pas le laisser discréditer par des commentaires irrespectueux et imbéciles.

    Reply
  5. 5

    momo

    marandrazi , je pense que c’est toi le piètre personnage , si tu es du mm comportement que msaidie , normale que tu sois choqué de ce commentaire . qui est content aux comores de l’attitude de msaidié ou de nos dirigents .peut être c’est toi seul marandrazizi . ces gens là meritent qu’ils soient humiliés , dénigrés , insultés , et mm les hués en pleines rues et dans les places publiques et partout où ils se trouveront vu ce qu’ils font .peut être ils prendront conscience de leurs maladresses et de leurs âneries .

    Reply
  6. 6

    MARANDRAZI

    Je ne suis pas un défenseur des dirigeants politiques comoriens. Je pense comme toi qu’il est de l’intérêt du pays de faire émerger une autre génération de dirigeants. Le dénigrement et les injures ne sont pas, pour moi, les moyens pour parvenir à ce renouveau politique tant espéré par le peuple comorien.

    Personnellement, j’ai toujours pensé que le salut des Comores viendrait de sa diaspora, européenne en particulier.

    Notre pays a besoin d’une vraie culture de l’Etat. Cela suppose que des comoriens formés en Europe et qui y ont acquis de l’expérience dans les différentes administrations et grandes entreprises acceptent de revenir au pays pour impulser cette culture de l’engagement, du dévouement et du résultat dans la gouvernance des Comores.

    On ne peut pas se contenter du rôle de l’opposant de confort et éternel. Nos dénigrements et nos injures à l’endroit de ceux qui détruisent notre pays ne suffisent pas et ne sont pas des attitudes responsables pour des gens qui se veulent soucieux du sort du pays.

    Les élites et les dirigeants de notre pays ne détruisent pas le pays seulement par leur volonté de nuire ou leur penchant voyoucratique, mais c’est surtout par leur ignorance de cette culture de l’Etat. Cette culture ne s’acquiert pas à l’université, mais par l’expérience acquise dans les pays développés. La plus part de nos élites et dirigeants actuels n’ont pas eu la chance d’acquérir cette culture et sont formés, pour la grande majorité d’entre eux, dans des pays sous-développés et dans lesquels la corruption généralisée est la référence en matière de gouvernance.

    C’est à cause de ce manque de culture que nos dirigeants se font humiliés tout le temps dans le cadre des relations internationales. Notre pays se fait humilier quotidiennement car les dirigeants, notamment européens connaissent la médiocrité culturelle et morale de nos dirigeants. Ces derniers ne réagissent jamais à ces humiliations par complexe d’infériorité.

    Donc, cher momo, je crois que nous comoriens de la diaspora nous devrons prendre nos responsabilités et arrêter de faire comme nos aînés de l’ASSEC qui se sont contentés de leurs situations de confort européen tout en continuant à critiquer le fonctionnement de notre pays.

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

2014 Copyright Lemohelien - Développé par TIB Consulting