Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Loading images...

About the author

ARM

Related Articles

2 Comments

  1. 1

    MARANDRAZI

    Cher ARM,

    Je crois qu’il va falloir commencer à mobiliser les concitoyens aimant les Comores pour réfléchir sur les moyens à adopter pour contrer les menaces de mis en chao de notre pays par les partisans d’Azali et Sambi.

    Il devient impérieux, pour notre pays, de neutraliser ces personnages de Kiki, de Hassan Himidi, d’Azali, de Boléro et de Sambi, au nom de la prévention de la paix et de la stabilité de notre pays.

    Il est, en effet, insupportable d’entendre ces individus menacer, à longueur de jours, les institutions de notre pays et les 60 % de la population qui ne veulent pas du régime de la terreur qui est en train de s’organiser autour d’Azali.

    Comment peut-on accepter qu’une personnalité ayant déjà assumé les fonctions suprêmes de notre pays ose défier la démocratie et l’Etat de droit de notre pays, jusqu’à menacer de chao toute une Nation si on le proclame pas illégalement Président de la République.

    Comment ce type et ses mercenaires nerveux peuvent dire, en même temps, qu’ils acceptent la décision de la Cour Constitutionnelle d’aller vers les partielles, tout en déclarant ne pas accepter le verdict des urnes s’il n’est pas en leur faveur ?

    Je crois qu’il est du devoir de tout bon citoyen comorien de contribuer à la préservation de la paix de notre pays et d’arrêter de se montrer complaisant avec le comportement de ces individus dangereux.

    Certes, cher ARM, tu joues un rôle fondamental en éclairant et en sensibilisant quotidiennement l’opinion publique tant nationale qu’internationale sur le danger que court notre pays à travers les menaces incessantes de ces fous dangereux. Mais, je crois qu’il convient de lancer, également, un appel solennel à la Communauté internationale pour qu’elle se mette en position d’intervenir en préventif afin d’éviter une catastrophe humanitaire, qui pourrait être provoquée par la guerre civile qu’Azali et ses partisans s’apprêtent à déclencher dès que le peuple aura confirmé leur rejet, par le scrutin du 11 mai prochain.

    Au Gouvernement, ensuite et surtout, de prendre leurs responsabilités pour faire appliquer les lois de la République en procédant à l’arrestation de ces dangereux individus.

    Un Etat, digne de ce nom, ne peut pas, et n’a pas le droit, de continuer à assister sans réagir, à des menaces permanentes contre la sûreté de l’Etat, au risque de discréditer gravement l’autorité publique.

    Au devoir citoyens !

    Reply
  2. 2

    MARANDRAZI

    Cher ARM, chers amis lecteurs internautes,

    Une erreur de nom s’est glissée sur mon dernier commentaire.

    En effet, bien vouloir lire Ibrahima Hissani au lieu et place de Hassan Himidi. Toutes mes sincères excuses pour cette confusion involontaire de noms.

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

2014 Copyright Lemohelien - Développé par TIB Consulting