Loading images...

About the author

ARM

Related Articles

2 Comments

  1. 1

    AZIZ

    Je dois avouez qu’avant je vous detesté mais je doit reconnaitre que vous avez entierement raisonsur toute la ligne je vous souhaite le meilleur

    Reply
  2. 2

    Fatima Karihila

    Cher ARM,
    Bravo pour cet article “Loin d’être explosif”… Pas Utopique non plus. Réel dans sa forme. Concis dans son fond. Cette introspection de cet “État mort-né” vient 4 décennies après, hélas… Last but not least! Triste réalité. Ne devrions-nous pas faire les choses à l’envers ? Puisque l’Indépendance n’en est pas UNE ? On comprend l’amateurisme, risquant de se perpétuer. Je n’ai pas eu la chance de lire ton bel Ouvrage, mais cet extrait l’a si bien résumé. Trouvons une solution adaptée à ce malheureux constat. A mon humble avis, je n’hesiterais pas à proposer de faire marche arrière. Non pas pour rejetter le pseudo statut d’Indépendance, mais de donner plus de responsabilités et droit d’égards à notre pays, la France. Puisque de fait, nous y vivons à plus 400.000 et formons la 5ème Ile de l’Union des Comores. La 4ème Ile a fait son choix en tte liberté, parait définitif. De plus, nous sollicitons constamment l’Etat français et ses institutions financières. J’essaye d’être réaliste. Loin d’être défaitiste. Je relate ici le constat de beaucoup de franco comoriens. Donner plus d’espace et de partage de responsabilités à notre 2ème Patrie, changerait cet état de fait que tu démontres si bien. N’ayons peur de regarder les choses en face. D’en déduire que dans l’intérêt de notre pays, nous sommes condamnés à faire ce choix. Qui pour ma part, semble le mieux adapté pour sortir le pays de ce gouffre grandissant, afin d’espérer la fameuse Émergence tant attendue par le Président Azali Assoumani. Si le Sénégal parle d’émergence, c’est une évidence, pour ce pays qui fait la différence, de part la qualité supérieure d’ éducation des hauts cadres formés, des vraies institutions et un amour patriotique avéré. Le Sénégal que je connais a compris que pour se hisser au rang des pays émergents, il a fait appel à des entreprises françaises de renommée internationale (sans les nommer), pour construire et gérer les autoroutes, des grandes enseignes de l’hôtellerie, etc. Des cliniques et des hôpitaux de références, des grandes écoles, et J’en passe. D’autre part, ce serait aussi l’occasion de donner plus de chance à nos experts binationaux, d’accompagner nos entreprises à s’y installer, pour faire le pont entre les 2 pays, transmettre leurs connaissances, tel en France.

    Française de coeur, d’esprit et d’éducation, Je ne peux que vouloir, souhaiter une parfaite harmonie dans nos relations bilatérales. Équilibrer nos relations en accordant beaucoup plus de responsabilités aux entreprises françaises et non étrangères, dans la gestion des projets pour développer notre petit pays insulaire de seulement 800.000 âmes. On sortirait enfin de ce sous développement devenu chronique. Malgré les aides financières, les emprunts, l’argent injecté par la diaspora de France, nous avons régressé au lieu de progresser. Parlant de globalisation, on ne peut pas vivre, travailler, dans ce pays et ne pas chercher à protéger ses intérêts qui sont aussi les nôtres. Les temps ont changé. L’intérêt de la France aujourd’hui n’est plus de continuer à être donateur à perte. Soyons dans l’équité et la gratitude mon cher frère …

    Cher ARM, ton interview explosive, mais très juste car positive, m’a secouée. Elle me permet de prendre conscience de cette vérité longtemps désavouée, mise au déni. On préfère la contrecarrer, quand bien même on a tenu divers forums pas plus longtemps qu’en 2019. Je pense que le temps est venu de décider de notre sort, pour hisser les Comores au rang d’un pays recommandable, qui donne envie aux investisseurs étrangers de venir y investir, aux touristes fortunés de venir y laisser leurs devises. Bref, nous devrons oeuvrer pour que notre pays la France soit au 1er rang duquel, les Comores prendra sa revanche pour son développement et son émergence tant attendue. D’autant plus qu’elle sert de levier financier pour l’émergence des Comores. ena mdru ngu kuwo opva mwawawo…
    C’est en osant secouer nos esprits comme tu viens de le faire que nous prenons conscience de cette triste réalité. Merci pour cet espace d’échanges qui nous permet de nous exprimer. A suivre…
    ———————–
    Chère sœur Fatima,
    Merci beaucoup pour cette belle remarque.
    Les bien-pensants qui me poursuivent de leur belle haine ne reconnaissent toujours pas la réalité. Pourtant, elle est la réalité.
    La politique de l’autruche n’apporte pas des solutions aux problèmes.
    Par ailleurs, je te prie de bien vouloir me communiquer ton numéro de téléphone via l’adresse du site: lemohelien@yahoo.fr. J’ai perdu une partie notable de mon répertoire téléphonique lors d’une opération technique. Ton numéro y était.
    Salutations fraternelles,
    ARM

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

2014 Copyright Lemohelien - Développé par TIB Consulting