Loading images...

About the author

ARM

Related Articles

One Comment

  1. 1

    MARANDRAZI

    Bonjour cher ARM,

    Je dois avouer que je suis très déçu pour ne pas dire gêné par la confusion douteuse de tes propos sur notre frère Saïd-Abass DAHALANI. Partant d’une analyse pertinente sur la légèreté de la stratégie adoptée par l’opposition devant cette pitoyable et corrompue délégation de l’union affreuse et non africaine, je n’ai pas compris ton attitude à vouloir mépriser le comportement politique de tout le monde. Cette attitude est d’autant plus choquante qu’on ne voit pas le rapport entre cette maladresse de l’opposition vis-à-vis de la gestion de cette rencontre avec cette délégation affreuse et les démarches judicieuses et particulièrement patriotiques de notre frère Saïd-Abass, qui consistent à fédérer les meilleures volontés du pays pour présenter une alternative crédible et sérieuse, à travers ce grand projet politique du parti MOUROUA, qui doit permettre de garantir la stabilité institutionnelle et le développement tant attendu de notre chère patrie.

    J’ai toujours pensé, en tout cas rêvé, que si un jour tu devais décider de mettre tes précieuses connaissances au service de notre pays, tu te rapprocherais du parti MOUROUA, qui reste jusqu’ici, dans l’histoire politique récente des Comores, le seul parti politique qui sait rester cohérent dans son comportement et dans ses idées pour la mise en place d’un projet politique plus adapté aux spécificités de notre archipel et surtout capable de répondre aux attentes de la population.

    Ce rapprochement, qui pourrait être justifié par la richesse intellectuelle de ses membres, aurait pu surtout te convaincre par la particularité du MOUROUA de n’avoir jamais participé à la gestion calamiteuse de notre pays. Le sang neuf, la droiture des idées, la haute technicité et l’intégrité morale incontestable des responsables du parti MOUROUA auraient pu attirer ton affinité. Comment pourrait-on douter de l’esprit patriotique d’un Saïd-Abass DAHALANI ou d’un Général SALIM qui ont toujours démontré la solidité de leurs convictions républicaines.

    Je penses qu’il est extrêmement dommageable pour un homme de ta qualité intellectuelle de toujours analyser la situation politique de notre pays avec des considérations séparatistes. N’oublies pas que c’est toi qui a inventé le terme péjoratif de moheliens de Beiti-Salam. Ce terme ne sous-entend pas l’exercice exclusif du pouvoir par les seuls moheliens, sous la présidence IKILILOU ? Personne ne gagnera à jouer au plus séparatiste que l’autre. Notre pays est si petit qu’il ne supportera pas des manœuvres de balkanisation. Le pouvoir politique ne doit jamais être pensé comme un gâteau à parts égales entre leaders de telle ou telle Île. Le pouvoir politique est et doit être un moyen par lequel des personnalités dotées des vertus républicaines nécessaires doivent se retrouver pour garantir la cohésion sociale, le rayonnement du pays et le bien être de la population.

    J’émets le souhait de voir orienter, enfin, tes précieuses réflexions sur la façon dont tu peux contribuer à ce grand projet de reconstruction de notre cher pays, porté par le distingué parti MOUROUA.

    Très fraternellement,

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

2014 Copyright Lemohelien - Développé par TIB Consulting