Loading images...

About the author

ARM

Related Articles

2 Comments

  1. 1

    Koudoussia

    ” J’y crois tellement que je suis convaincu que, le 26 mai 2021, si Dieu le veut, j’assisterai à Moroni à l’investiture d’Ahmed Abdallah Mohamed Sambi “, pitié. Que Dieu nous en préserve.

    Avez-vous déjà oublié ce qu’on a vécu de 2006 à 2011? A croire que “Mohéli 2010” s’est effacé de la mémoire de certains. Ou peut-être devrait-on ressortir les articles écrits auparavant par Lemohelien.com au sujet de la politique du Président Sambi.

    Et d’ailleurs, si Aujourd’hui Mr Assoumani sévit aux Comores c’est en parti grâce à Mr Sambi. Si Mr Assoumani a modifié la constitution et a fait plongé le pays, Sambi l’a fait avant lui.

    Je n’oublie pas le référendum 2009, ni non plus les pierres sur les routes en 2010, ni ma première manifestation en 2010 à cause de Sambi.

    La politique de Sambi de 2006 à 2011 est en plus d’être dangereuse, une catastrophe.
    Défendre Mr Sambi privé de liberté c’est une chose mais espérer son retour à la magistrature suprême avec sa politique qu’on connait tous est autre chose. Que Dieu nous en préserve.

    Reply
    1. 1.1

      ARM

      Bonjour, Koudoussia,
      Je ne suis le partisan de personne.
      Je suis un réaliste et je tiens compte du fait qu’Ahmed Abdallah Mohamed Sambi est resté très populaire auprès des masses populaires. Dans mon quartier, je passe devant l’épicerie d’un Anjouanais. Ses amis Anjouanais l’y rejoignent et ces gens-là voient en Sambi le Messie. Ils lui attribuent tous les méritent du monde. Quand je vais chez un ami et voisin de Djoiezi dans son quartier, des vieux Anjouanais qui n’ont jamais vu Sambi ne jurent que par lui. Quand on veut nier le charisme de Sambi, on commet une grossière erreur. Les Comoriens qui parlent de politique en ignorant la sociologie politique vont droit au mur. Je ne suis ni partisan, ni sectaire. Je parle à tout le monde. Mais, je suis convaincu que 2021 ne se fera pas sans Sambi. Lors de l’élection présidentielle de 2021, Sambi sera le candidat le plus redoutable.
      Pour ce qui est de 2016, le bambochard Assoumani Azali Boinaheri n’a pas été élu: les Mohéliens de Bête-Salam l’ont fait passer de la quatrième à la troisième place. Comment peut-on placer un candidat éliminé à la quatrième place au premier tour à la première place au second tour? Sambi a soutenu le putschiste Assoumani Azali Boinaheri en avril et mai 2016, mais la fraude des Mohéliens de Bête-Salam a été l’élément déterminant et non le soutien de Sambi.
      Enfin, je ne me souviens pas avoir écrit être un admirateur de la politique passée de Sambi.
      Salutations nostalgiques en souvenir de Poteau Central,
      ARM

      Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

2014 Copyright Lemohelien - Développé par TIB Consulting